La retraite : un passage difficile aujourd’hui

 

Le passage à la retraite devient de plus en plus difficile à l’heure d’aujourd’hui. Non seulement l’âge auquel la retraite commence recule de plus en plus ai fil des ans, mais en plus les aides accompagnant ce cap sont de moins en moins importantes bien que la vie devienne de plus en plus difficile. Mais alors quelles sont les solutions qui s’offrent au retraités pour mieux vivre ?

 

Un travail d’après retraite

 

Partir à la retraite ne s’annonce pas toujours une bonne nouvelle pour les gens qui sont obligés de le faire. En règle générale, même s’ils ne sont pas forcément prêts à partir à la retraite, les entreprises les remercient de plus en plus tôt afin de privilégier le dynamisme des jeunes. Sauf que la retraite qu’ils toucheront sera toujours bien inférieure à leur salaire. Un bon nombre des personnes qui partent à la retraite se voient dans l’obligation de prendre un autre travail afin de pouvoir subvenir à leurs besoins. Bien que légalement ils ont déjà travaillé leur quota définit par l’état, ils sont pourtant aptes à travailler encore et n’ont pas le choix de le faire afin de pouvoir finir les fins de mois sans avoir à être dans le rouge. Le niveau de vie devient de plus en plus cher mais les retraites ne sont pas recalculées en fonction de ces augmentations. Alors, ils se remettent à travailler.

 

Vendre leurs biens immobiliers

 

Une autre solution peut s’offrir à eux, c’est de vendre leur patrimoine et de prendre une simple location ou aller dans une maison de retraite, bien que ce dernier choix ne soit pas toujours plus économique. C’est pourquoi la vente du patrimoine devient de plus en plus courant et plus particulièrement depuis le début des années 2010, la vente en viager reprend le dessus grâce à un système revu et redéfini qui s’appelle la vente en viager mutualisé. Pour ce faire, des fonds d’investissements prennent en charge l’achat du bien en versant l’intégralité du prix estimé du bien, le bouquet mais aussi les rentes mensuelles calculées au préalable. Ainsi, les retraités n’ont plus de charges de propriétaires ou d’impôts à payer et se retrouvent donc avec un capital qu’ils peuvent placer pour mieux l’utiliser et ainsi ne plus manquer de rien.

 

L’expatriation

 

Enfin, la dernière solution qu’un grand nombre de retraités choisissent est de quitter tout simplement la France en allant s’expatrier dans des pays dont le pouvoir d’achat est inférieur et où ils peuvent vivre correctement grâce à un train de vie moins cher avec la somme de retraite qu’ils touchent et qui serait bien trop minime pour vivre de la même manière en France. Très souvent, ils s’expatrient vers des pays d’Afrique, comme le Maghreb, ou d’Asie, comme la Thaïlande pour ne citer que ceux-là. Ainsi, ils peuvent plus facilement terminer les fins de mois et en profitent pour découvrir de nouvelles cultures, chose qu’ils n’auraient pas pu faire en restant en France avec leur simple rentrée mensuelle de retraite. Ils y trouvent alors leur compte et peuvent se délester des différentes charges obligatoires et qui sait même faire des économies pour leur descendance. Un choix certes pas simple quant à la famille mais finalement devenu presque obligatoire pour certains.