Escapade en Inde : top 3 des choses insolites les plus incontournables

L’Inde, cette destination qui fait tant rêver les passionnés d’aventure, a encore beaucoup de choses à dévoiler au public. En effet, même si le pays a déjà fait connaître au monde entier quelques-uns de ses plus grands trésors, beaucoup d’autres n’attendent que les visiteurs pour se dévoiler. Des choses hors du commun valent notamment le détour lors d’un séjour sur place. Les voyageurs auront le plaisir de découvrir le fait qu’ils n’ont certainement pas encore tout vu de l’Inde.

Le lac Loktak dans l’État du Manipur

Localisé dans l’état indien du Manipur, plus précisément dans la partie nord-est de ce dernier, le lac Loktak constitue un curieux site à ne surtout pas rater. Le lac en question se distingue par le fait d’être le seul lac flottant de la planète. En principe, ce n’est pas l’étendue d’eau qui est en mouvement, c’est en fait les îlots de masses de matières organiques (les phumdis) et aussi les nombreux cercles de végétations sur le lac qui flottent. Toutefois, lors d’un voyage en Inde, si l’on a l’occasion d’effectuer une excursion en bateau sur le lac Loktak, on aura réellement l’impression que c’est ce dernier qui bouge. C’est une drôle de sensation qui ne peut être réellement saisie sans un détour par ce superbe site.

Les ponts de racines de Cherrapunji

Du côté de l’État indien du Meghalaya se trouvent des curiosités que l’on aura tout intérêt à découvrir lors d’une escapade en Inde. Ce sont de véritables chefs-d’œuvre de la nature. Ce sont en fait des ponts de racines d’arbres, plus précisément, des racines de l’espèce Ficus elastica. Ces ponts peuvent tout à fait être considérés comme étant des constructions vivantes qui font la réputation de la ville de Cherrapunji. Les ponts de racines ont notamment été édifiés grâce à l’ingéniosité des habitants des alentours. En effet, il faut savoir que les racines en question ont été, d’une certaine façon, dirigées par les locaux dans une direction particulière pour pouvoir obtenir l’ossature des ponts. Nière générale, ces derniers peuvent atteindre plus de 30 mètres de long et aussi plus de 500 ans d’âges pour certains.

Le Jardin botanique de Howrah et son impressionnant banian

Toujours dans le cercle du patrimoine naturel de l’Inde, le jardin de Howrah abrite une merveille que les vacanciers pourront admirer sans délai. C’est entre autres le plus gros banian du monde entier. Cette espèce d’arbre, qui avoisine celle du figuier peut notamment s’étendre sur plusieurs hectares au cours de son développement. Pour le banian du Jardin botanique de Howrah en Inde, la canopée de l’arbre recouvre environ 1,5 hectare de surface. Âgé de plus de 200 ans, cet arbre impressionnant propose un spectacle grandiose de forêt de racines aériennes. Bien que touché par un éclair en 1925, le banian de Howrah a su garder toute sa splendeur. Il continue de subjuguer les visiteurs qui viennent s’extasier devant cette magnifique représentation de l’adresse, ainsi que de la grandeur de dame nature.